A Vanves, les chantiers sont encadrés

Publié le

Afin de veiller à la sécurité de tous et d’assurer aux riverains des conditions de déroulement de chantier respectant leur cadre de vie, la Ville a mis en place un certain nombre d’actions pour limiter les nuisances liées aux travaux.

Informations annexes au site

La permission de voirie, le top départ pour un chantier 

Pour débuter, un chantier doit impérativement obtenir une permission de voirie. Cette autorisation, délivrée par les services de la mairie, a pour but d’organiser l’emprise d’un chantier sur la voirie et ses conséquences sur la circulation routière. A chaque fois, il faut répondre à de nombreuses interrogations : Où installer le quai de déchargement pour les camions ? Comment disposer les palissades autour du chantier ? Comment assurer la sécurité des piétons ? Ou encore comment éviter au maximum les nuisances pour les riverains ? Une fois le cahier des charges établi, la permission de voirie est délivrée sur la base d’un Plan d’Installation de Chantier (PIC) qui peut néanmoins être modifié à tout moment en fonction de l’évolution des travaux.

Responsabiliser par une charte de « bonne conduite » 

Concernant les opérations immobilières, la Ville a décidé depuis plusieurs années de faire signer une charte aux promoteurs et à leurs entreprises de construction avant le démarrage de leur chantier (sur le territoire de Vanves).

Cette charte permet de rappeler les règles à respecter sur un chantier, tant sur les questions de sécurité, de salubrité ou encore de nuisances sonores pour les riverains. C’est un outil supplémentaire pour responsabiliser le maître d’ouvrage et ses prestataires et rappeler à l’ordre plus facilement les mauvais élèves.

Les sentinelles, un rôle essentiel 

Depuis plusieurs années maintenant, les sentinelles jouent un rôle important à Vanves. Le concept est simple : à chaque chantier important, un citoyen bénévole se fait le relais des riverains auprès des services de la ville.
Sa mission est de s’assurer du bon déroulement du chantier, de relever éventuellement les incidents existants et surtout de faire remonter ces informations au surveillant de chantier ou aux services de la mairie. 

 

Un surveillant de chantier à temps plein à Vanves

Avec la multiplication des chantiers, la Ville a pris la décision de recruter une personne chargée de surveiller quotidiennement l’ensemble des chantiers installés à Vanves.  C’est le rôle de Brahim Charifi, il est surveillant de chantier, c’est le « casque bleu » de la ville. 
Chaque jour, M. Charifi s’assure que le maître d’ouvrage et les ouvriers respectent bien le cahier des charges. C’est lui qui identifie les manquements, se rend sur place et résout les problèmes, directement sur le terrain.  Il travaille en étroite collaboration avec la police municipale ce qui lui permet de résoudre au mieux les conflits éventuels.
Récemment, ses interventions ont permis d’identifier plusieurs problématiques de chantier. Des traces de chantier ont été relevées sur la voirie, la sécurité n’était pas respectée notamment sur le survol de la voie publique par des charges lourdes, la qualité des palissades ne convenait pas et la présence conforme d’ouvriers responsables de fluidifier et de sécuriser la circulation aux abords du chantier n’était respectée. 
Après plusieurs rappels à l’ordre, le chantier a été interrompu pendant près de 15 jours, le temps de rappeler à l’ordre les responsables et de faire respecter la charte de bonne conduite. 
Depuis plus d’un an, le poste de Brahim Charifi a été pérennisé. Cet emploi est financé indirectement par les entreprises via la revalorisation des droits de voirie liés aux chantiers. En effet lorsqu’un chantier occupe une partie du domaine public, le maître d’ouvrage doit s’acquitter d’un droit de voirie, en contrepartie de la privatisation d’une partie de l’espace public pour mener à bien son opération. Ainsi depuis 2018, les entreprises qui établissent un chantier à Vanves, financent, à travers les droits de voirie, le poste de surveillant de chantier. 
Un second surveillant de chantier est en cours de recrutement afin d’épauler Brahim Charifi dans ses missions quotidiennes.  

Le casque bleu des chantiers