Participation locale

Budget participatif 2021 : votez pour les projets vanvéens !

Publié le

La Région Île-de-France lance la seconde édition de son budget participatif écologique et solidaire. Trois projets proposés par la Ville de Vanves ont été retenus !
Vous avez jusqu'au 8 mars 2021 pour voter en faveur des projets vanvéens.

Informations annexes au site

 

 

La seconde édition du budget participatif écologique de la Région Île-de-France est lancé ! La Ville de Vanves y participe en proposant 3 projets qui ont été retenus par la Région. 

Une possibilité pour tous les franciliens de devenir acteurs de l'environnement en Île-de-France et de prendre part à une démarche citoyenne régionale. La Région a prévu 500 millions d'euros sur 5 ans pour financer les projets gagnants. 

Les votes se font en ligne du 10 février au 8 mars 2021. Le nombre de vote détermine le montant de la subvention allouée à chaque projet : plus les projets vanvéens obtiendront de votes, plus le budget sera important pour les réaliser.

 

Lien vers le vote en ligne 

Quels sont les trois projets portés par Vanves ?

Favoriser les mobilités douces et actives dans le cadre du Plan Vélo Vanvéen 

Le contexte sanitaire et climatique actuel appelle à repenser la mobilité dans son ensemble. La Ville de Vanves s'engage dans la mise en place d'infrastructures favorisant les déplacements doux.

Afin de faciliter l'utilisation et la pratique du vélo et de permettre aux Vanvéens de disposer d'un matériel en bon état de fonctionnement, ce projet propose l'installation de deux nouvelles stations de réparation de vélo au Lycée Michelet et au Parc Municipal des Sports André Roche. 

Ces bornes proposent des équipements performants aux cyclistes et ce, 24h/24 :

  •  outils des plus utiles (clefs Alene, démonte-pneu, clef plate pour pédalier, tournevis...),
  •  une pompe de gonflage.

Les outils sont sécurisés par un système de fixation optimal.

Tous types de vélos peuvent être accueillis sur ces bornes fabriquées en France. 

 

Votez en ligne 

 

 

Mise en place d'un plan de gestion arboré et installation de ruchers 

Dans la continuité de sa politique développement durable, la Ville de Vanves mène des actions en faveur de la biodiversité.

Ces actions visent à l'amélioration de la santé et du bien-être des Vanvéens en préservant, restaurant et développant des espaces dédiés à la nature.

A ce titre, la Ville de Vanves développe plusieurs projets de végétalisation et de maintien de la diversité et de la flore :

  •  la plantation de nouveaux arbres de variétés différentes : objectif de 300 arbres sur 6 ans,
  •  la mise en place d'un Plan de gestion communal avec l'Agence de l'Arbre de GPSO : plan déployé sur 10 ans permettant de cibler les actions sur les sujets les plus sensibles,
  •  la création d'un rucher municipal : composé de 4 ruches, il permettra d'embellir la végétalisation et de sensibiliser le grand public à la protection des pollinisateurs et à leur place essentielle dans notre quotidien.

Votez en ligne

 

 

Projet d'installation de récupérateurs d'eau

Lors du premier budget participatif écologique lancé par la Région Île-de-France, les Vanvéens ont voté pour le développement de l'agriculture urbaine à travers la création de jardins potagers partagés et d'espaces de compostage. 

Dans la continuité de sa politique développement durable et dans le but de préserver les ressources en eau, la Ville de Vanves propose d'installer des récupérateurs d'eau de pluie dans 4 espaces stratégiques :

  •  dans le grand cimetière : au niveau du pavillon des anciens combattants pour que les usagers puissent avoir un point d'eau supplémentaire,
  •  au Pavillon Potin (PMS André Roche) : pour arroser les plantations installées dans les jardins potagers,
  •  à l'espace Cabourg : apport d'eau pour les plantations des jardins potagers,
  •  au Groupe Scolaire Gambetta : pour arroser le jardin pédagogique.

La récupération de l'eau de pluie propose de nombreux avantages, elle préserve les nappes phréatiques et est économique car c'est autant d'eau que l'on ne prend pas dans les réserves d'eau potable.

De plus, l'eau de pluie est bonne pour les plantes car douce et peu calcaire. Elle permet aussi d'arroser les potagers partagés une bonne partie de l'année. 

 

Votez en ligne

 

 

Trois projets vanvéens soutenus par la Région Île-de-France en 2020

Le premier budget participatif écologique de la Région Île-de-France a été lancé durant l'été 2020. Parmi les 633 contributions, 472 ont été retenues et proposées au vote, dont 3 à Vanves. 

Végétalisation des allées principales du petit cimetière

Le petit cimetière de la ville présentait un revêtement en dalle de béton et de gravillons roulés envahi par les herbes. La subvention de 10 000 euros issue du budget participatif écologique a permis de :

  •  tracer des cheminements végétalisés et d'implanter des espaces arborés et floraux mellifères,
  •  réaliser un nouveau revêtement,
  •  planter 14 arbres à tige,
  •  installer une vingtaine de nichoirs à oiseaux et refuges à insectes.

Cimetière Est : les travaux sont finis

Favoriser les mobilités douces vanvéennes

Le contexte sanitaire et climatique actuel appelle à repenser la mobilité dans son ensemble. La mise en place d'infrastructures favorisant les déplacements doux (vélo, trottinette, etc...) permet d'opérer les mutations nécessaires.

La somme de 6 345 euros alloués par le budget participatif a permis de financer : 

  •  une partie de l'installation des 3 bornes de réparation de vélo situées au Parc Frédéric Pic, à la gare SNCF Vanves-Malakoff et au métro Malakoff-Plateau de Vanves,
  •  70 panneaux destinés à rendre plus lisibles les itinéraires cyclables 

 

 

Développement de l'agriculture urbaine via la création de jardins partagés et d'espaces de compostage

Dans le cadre de sa politique de développement durable et de participation locale, la Ville de Vanves accompagne l'association Grainenville à développer et entretenir les jardins partagés et à assurer l'installation et le suivi de lieux de compostage.

Ces actions permettent de valoriser les déchets alimentaires et de préserver la biodiversité tout en créant du lien social.

Un budget de 10 000 euros a été alloué pour financer une partie des travaux :

  •  d'aménagement et d'accessibilité des sites, 
  •  l'achat de matériel de jardinage,
  •  la location d'un espace au sein de la nouvelle ferme urbaine située sur le site du Parc des Expositions de la Porte de Versailles.