Rencontre

Des timbres à l'image de Vanves

Publié le

Doriane Meyer, jeune Vanvéenne et étudiante en arts appliqués, a réalisé une série de neuf timbres représentant l'architecture de Vanves.
Ce projet a été originellement pensé et réalisé dans le cadre d'un examen de fin d'études.

Informations annexes au site

La Ville de Vanves a découvert Doriane Meyer à travers les réseaux sociaux. Pendant une veille sur Instagram, son travail graphique et artistique a interpellé la Ville. Après quelques échanges, la Ville a souhaité rencontrer la jeune étudiante pour qu'elle présente son projet de création de timbres à l'effigie de la ville de Vanves.

Portrait de Doriane Meyer

Arrivée bébé à Vanves, Doriane Meyer débute sa scolarité à l'Ecole maternelle et élémentaire Marceau pour ensuite intégrer le Collège Saint-Exupéry. 

Passionnée d'arts et de dessin, elle décide d'intégrer le Lycée Maximilien-Vox dans le 6ème arrondissement de Paris, pour suivre la filière Sciences technologiques du design et des arts appliqués. C'est ainsi qu'en 2015, elle obtient un baccalauréat d'arts appliqués.

"Depuis toute petite je suis passionnée par le dessin. Ma mère m'a inscrite à tous les ateliers créatifs de Vanves ! C'est d'ailleurs durant ces ateliers que j'ai appris les bases du dessin. L'art est devenu comme une évidence."

Voulant faire de sa passion son métier, Doriane poursuit son parcours dans l'enseignement supérieur en intégrant l'Ecole Nationale Supérieur des Arts Appliqués et des Métiers d'Art Olivier de Serres à Paris. Après l'obtention de son BTS Evénement - Espace de communication, scénographies et dispositifs événementiels en 2018, Doriane a des envies d'ailleurs. Elle décide de quitter la France pour découvrir la Belgique, et plus précisément la ville de Tournai où elle intègre un Master en Communication visuelle et graphique à l'Académie Royal des Beaux Arts.

Pour financer ses études, Doriane se lance en tant que freelance. Elle dessine des logos pour des entreprises, crée des dessins pour des livres d'enfants, ou encore réalise des clips vidéos. 

 

Retrouvez ses créations sur son compte Behance

 

A travers les réseaux sociaux, et notamment Instagram, elle partage sa passion pour le dessin, la photographie, mais également le tatouage. "J'ai commencé à me tatouer. Puis des amis m'ont demandé des dessins pour que je les tatoue. Aujourd'hui, même des inconnus, qui aiment mes dessins, me demandent de les tatouer !"

Une série de timbres pour dessiner Vanves

Doriane est aujourd'hui en dernière année de Master. Dans le cadre d'une présentation pour un projet de fin d'études, son école lui a demandé de réaliser une série de timbres sur le thème du voyage. Ayant de fortes racines à Vanves, c'est tout naturellement qu'elle a cherché de l'inspiration dans l'architecture de sa ville d'origine, où vit toujours sa mère. "Etant maintenant partie de Vanves, je me rends compte que la ville, que je considérais comme acquise, est aujourd'hui mon voyage le plus agréable".

Revenue à Vanves durant le premier confinement en 2020, elle profite des heures de sortie autorisées pour se promener dans les rues et réaliser des croquis de monuments, ou d'architectures, qu'elle utilisera plus tard pour créer ses timbres. "Lorsque le temps et l'architecture d'un bâtiment me le permettaient, je dessinais les croquis directement sur place. certaines architectures sont tellement complexes que je devais prendre plusieurs photos et mettre en forme mon croquis chez moi."

 

 

Le projet graphique soutenu par Doriane a été plus qu'approuvé par ses professeurs. "J'ai eu de très bons retours de mes professeurs qui ont trouvé le projet engagé pour ma ville. Mais au-delà de ces retours, le plus important et interessant pour moi, a été de connaitre l'avis des Vanvéens, qui ont été eux aussi très positifs."

Lors de son projet, elle a aussi conçu un livret qui reprend les croquis et la présentation des timbres ainsi qu'à l'architecture de sa ville. Une fois ce livret déplié, il offre un poster au format A4. "Développer ce projet à travers la ville de Vanves m'a permis de la redécouvrir, ainsi que son architecture. C'était aussi l'occasion pour moi de parler de Vanves et de faire connaitre ma ville."