Le street art investit le Square du Général de Gaulle

Publié le

En collaboration avec la Ville de Vanves et l’association The Wall, l’artiste de rue Debens a réalisé une fresque sur le mur de l'aire de jeux du Square du Général de Gaulle. Un beau projet permettant de mettre en avant un artiste reconnu dans son milieu, tout en embellissant un espace jusqu’alors laissé pour compte.

Informations annexes au site

Le projet

L’association vanvéenne Le Wall, créée par les amoureux de street art Xavier Ploquin et Audrey Evrard, s’est associée à la Ville de Vanves pour la réalisation d’une fresque par l’artiste d’origine espagnole Debens. L’association a pour vocation de rechercher des espaces d’ouverture et de liberté de création pour des artistes de rue.

La Ville de Vanves qui recherchait activement un moyen d’habiller le mur de l’école Marceau, a répondu favorablement à la proposition de Le Wall. Ainsi, après quelques semaines de mise en place du projet, Debens a pu réaliser sa fresque entre le 4 et le 7 décembre. Rencontre avec les deux principaux acteurs du projet, Xavier Ploquin et Hugo Garcia Debens.

Deben, street artiste, investi le Square du Général de Gaulle

En savoir plus sur l'artiste

Biographie

Né en 1980, Hugo Garcia Debens est un artiste espagnol né en 1980. Evoluant dans la scène street art de Barcelone au cours des années 90, il décide un jour de tout oublier de ses préconçus de l’art de rue pour se focaliser sur un art beaucoup plus naïf et simplifié en utilisant par exemple des formes géométriques abstraites (comme celles du mur de l’école Marceau). Polyvalent,  il recourt également  aux techniques de collage et d’assemblage et s’adonne à  la photographie, la sculpture et la performance. Ses multiples sources d’inspiration  le poussent à refuser de se cantonner à un seul style.

Ses travaux

Projets

A la suite de la réalisation de cette fresque, Debens prépare une exposition pour le 19 janvier 2017 dans le centre culturel de l’Hôtel de Ville de Saint Cloud, pour fêter le quinzième anniversaire du collectif 1980. Il s’agira de montrer  l’évolution du collectif au fil des années, à travers des œuvres d’art contemporain ou d’art urbain.