Associations, Votre ville

Le Wall : le street-art au service des villes

Publié le

Créée en 2017, l’association Le Wall fondée par Audrey Evrard et Xavier Ploquin vise à démocratiser le street-art pour tous. Rencontre.

Informations annexes au site

L’association

Présentation

Le Wall est une association vanvéenne fondée en 2017 qui a pour objectif de promouvoir l’art contemporain et l’art urbain en mettant à disposition des espaces de libre expression dans les villes pour les artistes. L’association a également pour objectif de devenir une plateforme culturelle pour valoriser les artistes confirmés ou en devenir.

À l’origine

À l’occasion d’un voyage à Barcelone, Xavier et Audrey découvrent « Wall Spot », une application dédiée à la mise à disposition de murs dans la ville. Concrètement, ce dispositif mis en place à Madrid vise à laisser libre court à la créativité d’artistes pour habiller certains murs. Suite à cette découverte, Xavier et Audrey décident d’importer ce concept en France en lançant leur association : Le Wall.

Lancement

L’aventure Le Wall commence en 2016 quand Audrey et Xavier décident de rentrer en contact avec la mairie de Vanves pour leur proposer un concept : mettre des murs à disposition des artistes.

L’idée était de démocratiser un art qui a souvent été vu comme du vandalisme par le grand public.

  • Xavier Ploquin, co-fondateur de l’association Le Wall

Pendant un an, les deux fondateurs ont réfléchi sur ce qu’ils souhaitaient mettre en place. Un travail de recherche a été effectué pour étudier la faisabilité du projet en France. À travers plusieurs études menées sur d’autres villes (Nantes et Rouen), Audrey et Xavier ont pu examiner les problématiques légales qui entouraient leur projet.

Nous souhaitons que des street-artistes reconnus et débutants viennent livrer leur message, partager et échanger sur leur art. Donner le pouvoir à l’expression et la créativité est notre leitmotiv.

  • Audrey Evrard, co-fondatrice de l’association Le Wall

Les fondateurs

Audrey Evrard est directrice artistique et photographe. Passionné d’art urbain, elle décide, avec Xavier de se lancer dans l’aventure Le Wall. Adepte des collages et de la mosaïque, elle pratique le street-art à sa manière depuis 5 ans.

Xavier Ploquin est réalisateur pour une chaîne de télévision. Ce Nantais de naissance a migré à Paris il y a 11 ans. Il partage avec Audrey cette passion de l’art en général. Qu’il soit sous la forme d’une sculpture, d’une peinture ou autre, il affectionne ce moyen d’expression et veut le transmettre grâce à l’association.

Les projets

Amorcé en 2016, la concrétisation du premier projet de l’association Le Wall a eu lieu en novembre 2017. À travers une collaboration avec l’artiste Debens, une grande fresque murale a fait son apparition au Square du Général de Gaulle.

Notre volonté était vraiment de commencer notre aventure à Vanves. C’est notre ville et nous voulions absolument lancer ce premier projet ici.

  • Audrey Evrard, co-fondatrice de l’association Le Wall

Retour sur le projet du Square du Général de Gaulle

L’association souhaite poursuivre sa collaboration avec la ville et pourquoi pas investir d’autres lieux de Vanves avec d’autres artistes. En parallèle, des cours d’initiation au street-art destinés aux enfants seront organisés en partenariat avec le Théâtre de Vanves.

Le street-art qu’est-ce que c’est ?

Initialement, le « street art » regroupait particulièrement les artistes graffeurs et était associé à la culture « punk ». Ces artistes utilisaient la peinture en aérosol principalement. Cependant, petit à petit, diverses techniques plus élaborées sont venues se greffer à l'art de la rue. À ce jour, on peut surtout observer l'utilisation de l'aérosol, de l'aérographie, mais aussi de pochoirs, d'autocollants, de mosaïques composés de petites tuiles et de projections vidéo.

L'art urbain a une très longue histoire multiple et complexe. Il existe depuis les années 1960 une prise en compte de l'environnement urbain dans la création contemporaine.

L'art s'est déplacé de l'objet spécialisé en galerie vers l'environnement urbain réel.

 

Il s’agit principalement d’un art destiné au grand public, éphémère et en constant renouveau. Cette forme d’art va au-devant des gens sans qu’ils l’aient forcément souhaité. Elle permet de toucher des personnes qui n’entreraient pas dans un musée ou dans une galerie d’art.

Les artistes de rues s’approprient l’espace urbain pour contester, bousculer, déranger, revendiquer, dénoncer, interroger, soutenir... Ils ont des motivations artistiques (faire connaître leur art) mais souvent aussi politiques ou sociales (faire passer un message).

Bien que le street-art ne soit pas toujours légal, sa valeur artistique est incontestable. Les artistes de Street Art ne cherchent pas à vandaliser les espaces publics, mais plutôt à changer notre regard sur la ville et sur l’art.

Les fondateurs de Le Wall nous livrent leur vision du street-art