Environnement

Une gestion sérieuse des arbres pour le bien-être et la sécurité de tous

Publié le

Alors qu’une quinzaine d’arbres, sur les 2 300 recensés à Vanves, devaient être supprimés par Grand Paris Seine Ouest en juillet dans le cadre de la surveillance régulière du patrimoine végétal, 8 autres ont dû être également enlevés en urgence par mesure de sécurité. Tous seront remplacés entre novembre 2019 et janvier 2020, période propice aux plantations.

Informations annexes au site

Toute l’année, les services de GPSO et de la commune veillent sur ce patrimoine arboré et exercent une surveillance constante sur la base de diagnostics phytosanitaires établis par des arboristes experts. 

En cas de fortes chaleurs, cet ensemble végétal contribue notamment au rafraîchissement de nos espaces urbains. 

La sécurité avant tout

 

Toutefois, certains sujets sont plus fragiles que d’autres en milieu urbain. Lorsque les arbres vieillissent, ils sont plus sensibles aux maladies, aux attaques d’insectes ou aux champignons. 

Dans la majorité des cas, leur suppression préventive est nécessaire pour des raisons de sécurité. 

 

Un arbre fragilisé constitue en effet un danger pour les passants. Les signes de dépérissement d’un arbre sont parfois invisibles et sa beauté apparente n’est pas toujours un signe de bonne santé.

 

L’objectif est d’éviter les accidents, comme le 25 juillet dernier à Ville d’Avray où, à l’occasion de forts coups de vent, un enfant a été légèrement blessé à la suite de la chute d’une branche d’arbre.

 

C’est dans le cadre de son plan de gestion que GPSO a procédé au retrait d’une quinzaine d’arbres en juillet dernier à Vanves. 

 

Huit autres sujets ont également été enlevés : 2 rue Pasteur à la suite d’un endommagement dû au passage d’un camion, 1 rue Jean Bleuzen et 5 rue Jean Jaurès en raison de leur état dégradé constaté lors d’un contrôle visuel en juillet.

 

Ces arbres seront tous remplacés !

 

Les interventions sur l’ensemble de ces arbres jugés dangereux ont été réalisées au cours de la 2ème quinzaine de juillet. 

 

Au préalable, un avis d’information avait été affiché sur chaque arbre concerné. Il indiquait les raisons de sécurité nécessitant leur enlèvement et annonçait que chaque sujet serait remplacé lors de la nouvelle saison de plantation, entre les mois de novembre 2019 et janvier 2020.

Protéger nos arbres : une priorité pour Grand Paris Seine Ouest